Les faux profils Facebook utilisés pour les chantages à la webcam

Vous pensez être victime d'un chantage à la webcam et votre identité (nom et prénom) est connue des escrocs ?
Cliquez ici et recevez IMMEDIATEMENT vos conseils personnalisés

Facebook est le réseau social le plus utilisé par les escrocs pour mettre en place des arnaques à la webcam. Les comptes Facebook regorgent d'informations personnelles que les escrocs pourront utiliser pour mettre en place leurs chantages (nom de l'employeur, liste d'amis, adresse...).

Les arnaqueurs tentent de devenir amis avec vous via de faux profils, une fois acceptés, ils auront accès à une part plus ou moins importantes de vos données personnelles, en fonction du degrés de paramétrage de la confidentialité de votre compte Facebook.

Exemple de faux profil utilisé sur Facebook pour mettre en place des arnaques

Ces individus en question se présentent comme vos amis ou des personnes avec qui vous avez déjà fait connaissance. Jusqu'à présent, il n'existe pas de moyen miracle ou de logiciel spécifique permettant de déceler d'un coup si un compte Facebook est faux et si l'on est face à un potentiel escroc professionnel. Mais quelques astuces peuvent vous permettre de vite détecter la fausse nature d'un compte. Il suffit de suivre les conseils et les procédures ci-dessous mentionnées. Voir comment sécuriser Facebook contre l'arnaque et le chantage webcam.

Prenez garde aux demandes d'amis venant d'inconnus

C'est de cette manière que la plupart des pirates arrivent à s’incruster dans votre compte. Avant de répondre à toute demande d'amitié, réfléchissez par deux fois. Essayez d'abord de visiter le compte de la personne.

- En général, ceux qui possèdent des faux comptes font usage de photos usurpées où figurent de belles femmes ou des hommes séduisants, afin d'attirer leurs proies. Face à ce genre de photos, prenez un peu de recul. Les pirates recherchent les photos sur Internet pour trouver les plus adéquates. Certains moins malins utilisent même les photos de personnalités connues. Dans tous les cas, faites une recherche sur Google à partir de la photo. S'il s'agit d'une photo volée, vous le saurez très vite.


Rechercher la photo utilisée par l'escroc sur Google Image

- Ensuite, posez des questions à la personne pour connaître la raison pour laquelle elle vous a contacté, comment vous a-t-elle connu, etc. Entamez une petite discussion d'identification et comparez son discours aux infos de son profil. Aussi, sur son compte vérifiez combien de photos il y a, ainsi que les historiques. Une personne adolescente a très souvent beaucoup de photos en ligne. Même les personnes un peu âgées ont souvent plusieurs amis et un certain nombre de photos. Vérifiez également si vous avez des amis en commun.

En tout état de cause, une première visite du compte aidera à vous faire une première idée sur le sujet

Vérifiez son adresse IP

Les escrocs du net, notamment les brouteurs ivoiriens, mentent souvent concernant l'emplacement où ils se trouvent, en créant de faux profils localisés à proximité du lieu d'habitation de leurs victimes. Il peut être très facile de repérer ces mensonges en vérifiant l'adresse IP. Plusieurs outils sont disponibles en ligne permettant de vérifier l'adresse IP et la localisation de l'individu en question. Si la personne prétend par exemple être en France ou dans un autre pays d'Europe et que sa localisation indique un tiers coin du globe, alors c'est probablement un escroc.

Ceci est fiable, mais pas à 100 % d'autant plus que ces pirates ont aujourd'hui plus ou moins sophistiqué leurs méthodes. Ils font en sorte que l'adresse IP change constamment, afin qu'on ne puisse pas les localiser ou pour simuler de fausses localisations précises. Ils ne possèdent pas tous ce genre de savoir-faire, la méthode est donc plutôt efficace dans la plupart des cas.

Analyser en profondeur le mur et le compte Facebook

Il y a certains pirates qui organisent assez bien leur arnaque et s'inventent une vie plus ou moins bien coordonnée. De la sorte, il n'est pas toujours évident de pouvoir détecter rapidement si l'on a à faire à un faux compte ou pas. Etant donné que la méthode de vérification de l'adresse IP n'est aussi pas toujours probante, une analyse plus en profondeur du compte s'impose.

Un nombre très restreint d'amis est très suspect. Très souvent, les détenteurs de faux comptes créent plusieurs comptes qui sont liés. On constate souvent que les historiques de ces comptes se chevauchent dans le temps ou se ressemblent beaucoup.

Mieux encore, plusieurs de ces pirates créent des comptes semblables, n'ayant pas le temps de créer plusieurs profils différents. Vous allez donc constater que plusieurs comptes ont des informations similaires avec beaucoup de ressemblances dans des détails. Si votre soupçon est élevé, vous savez quoi faire : BLOQUEZ.

Les déclarations d'amour très rapides

Il y en a qui commencent dès vos premières discussions à vous dire de douces paroles et vous déclarent rapidement leur flamme. La personne peut s'inventer des histoires épatantes en vous présentant comme l'amour de sa vie ou le type de personne qu'elle recherchait depuis des lustres. Face à ce genre d'attitudes, il est préférable de prendre ses distances. Et si d'autres facteurs louches s'ajoutent à cela, n'hésitez pas à bloquer.

N'hésitez pas à bloquer un compte qui vous met mal à l'aise ou qui vous demande trés rapidement de continuer la conversation en webcam sur Skype.

Nous avons beaucoup pris l'habitude d'accepter les demandes des amis des amis sans toujours faire attention à qui ils sont réellement. Si vous acceptez une personne et qu'elle fait preuve de comportements envahissants ou louches, prenez garde. Il y a certains pirates qui commencent par aimer toutes vos photos et toutes les activités que vous faites avec des commentaires incessants. Ils deviennent même encombrants. Pour ce genre de personnes, il est préférable de faire attention. Si la chose devient intense, n'hésitez pas à les SUPPRIMER de votre liste d'amis et bloquez-les en plus. Aussi, essayez de voir avant d'accepter la demande s'il existe un contacts dans votre liste d'amis qui peut attester la connaître vraiment.

Autres conseils

- Dans les discussions, posez des questions-pièges.
- Notez les incohérences entre ses propos et son profil, ou même entre ses dires.
- Prenez garde aux comptes interconnectés qui peuvent tous avoir pour propriétaire une seule personne.

Trustpilot