Victimes de tentatives d’arnaque à la video Skype - Attention à la Côte d’Ivoire

Désormais, la cybercriminalité ne se limite plus à provoquer une ruine financière chez les personnes concernées, mais elle constitue également la source principale de plusieurs cas de suicide. En France, plusieurs de ces victimes de chantages l'ont été de la part de brouteurs d’origine d’Afrique, et particulièrement de Côte d’Ivoire. Ce pays est la terre d’accueil des plus grands réseaux d’escrocs qui parviennent à générer plus de 10 millions d’euros de chiffre d'affaire par an. Oui, cela fait beaucou d'argent. Se cachant derrière de faux profils, ces malfaiteurs utilisent toutes les astuces possibles pour arnaquer les internautes.

Précédemment, les arnaques provenanient de loteries, de paiements de commande frauduleux, de faux voyages organisés, etc., mais depuis un certain temps ils ont changé de méthode en privilégiant l’arnaque à la webcam. Une démarche facilitée par le logiciel Skype qui permet à ses utilisateurs d'utiliser la vidéo en ligne. Les escrocs du web profitent des interactions avec leurs interlocuteurs pour les pousser vers des scènes érotiques. Des vidéos qu’ils vont enregistrer pour pratiquer leur chantage. Souvent ce sont de petites fortunes qui sont demandés surtout lorsqu’il s’agit de personnes un peu connues. Des montants que ces derniers devront envoyer via Western Union ou à travers d’autres réseaux de transfert d’argent.

Certaines personnes  ont vu leurs vidéos publiées sur les réseaux sociaux comme Facebook, Youtube, Dailymotion, Vimeo, ce qui peut les amener à penser au suicide. Des faits récurrents qui se produisent chaque année en France, sachant que la majeure partie des personnes concernées sont des adolescents. Le cas le plus récent s’est produit en mars 2016 à Lisieux avec une jeune lycéenne de 16 ans qui s’est jetée sous un train. Selon les enquêtes de la police, elle s’est suicidée suite à la publication de certaines de ses images nues sur internet. Une victime parmi tant d’autres qui continuent de subir de fortes pressions de la part des « brouteurs », toujours plus avide d'argent.

Nous vous recommandons d'en savoir plus sur le sujet en cliquant sur notre page : arnaque skype vidéo. notre objectif est d'assister les victimes des arnaques vidéo sur skype en leur apportant des solutions en urgence. Vous pourrez ainsi bénéficier de conseils personnalisés, une protection intégrale et un accompagnement qui permettra de détecter si les vidéos ont déjà été diffusées.

arnaque-cote-ivoire

Les femmes de plus en plus victimes

Quand on parle de chantage vidéo sur skype, certains vont uniquement penser aux hommes. Il est vrai que ces derniers sont les plus touchés, mais les femmes sont aussi impliquées depuis un certain temps. Des dizaines de vidéos érotiques de femmes piégées sont publiées chaque mois sur internet. Ces dernières ont plus de problématique que les hommes, car le chantage peut prendre une dimension beaucoup plus inquiétante.

En effet, l’escroc peut demander à la victime d’autres vidéos intimes à la place d’une rançon. Par souci de préserver sa vie privée, la femme peut accepter la proposition en suivant les instructions du brouteur. Ces vidéos lui permettront de tendre des pièges à des hommes qui penseront parler à de vraies interlocutrices. Le malfaiteur pourra même publier les vidéos sur les sites pornographiques ce qui diminuera considérablement la chance pour la victime de supprimer les contenus.

Comment reconnaitre un brouteur dans Skype ?

Tous les brouteurs se cachent sous de faux profils. Ils font le tour des réseaux sociaux pour collecter des photos d’hommes et de femmes afin d’arnaquer les internautes. Ainsi, si une personne inconnue vous envoie une invitation sur Skype, demandez-lui pourquoi elle s’intéresse à vous. Le niveau de son langage et de sa prononciation peut vous indiquer s’il s’agit d’une française ou une personne vivant à l’étranger. En effet, les escrocs sont des hommes qui se font passer pour des femmes et résident en Afrique, particulièrement en Côte d’Ivoire.

Pour savoir si la personne avec qui vous discutez présente un faux profil, vous pouvez aller sur Google pour en savoir davantage. Ainsi, vous pourrez avoir accès sur son compte Facebook et voir si elle existe réellement. Les brouteurs utilisent également les photos des célébrités pour marquer l’attention de leurs cibles. Une fois sur Google Images, vous pouvez analyser son image de profil pour voir si elle correspond à une autre personne.   

Pour en savoir plus  

Si vous êtes déjà tombé dans le piège d’une arnaque à la webcam, cherchez assistance pour éviter les dommages.

Pour ceux qui subissent régulièrement des chantages, vous pouvez aussi avoir une aide personnalisée.

Trustpilot