Notre enquete sur les victimes d'arnaque via la plateforme Skype

enquete-victime-internet

Créé en 2003, le logiciel de discussion Skype était considéré comme une plateforme innovante venant combler les appétits des internautes. En effet, ces derniers ont la possibilité d’envoyer des messages entre eux et faire des appels par téléphone ou vidéo en temps réel. Malheureusement, cette avancée technologique est en peu de temps devenue une source d’inspiration pour les escrocs qui profitent des fonctionnalités de la plateforme pour faire de l’arnaque video. En effet, Skype est devenu une plateforme de menaces de publication de scènes érotiques privées. Certaines personnes n’arrivent plus à supporter cette intimidation, et amèneront à penser à se suicider, car leurs vidéos seront finalement mises en ligne sur les réseaux sociaux comme Facebook ou YouTube.

En juin 2015, un jeune homme de 18 ans du nom de Quentin a été retrouvé mort dans sa chambre malgré l’intervention spontanée des secours. Suite aux enquêtes des policiers, il est constaté que le lycéen subissait depuis longtemps un chantage à la webcam de la part d’une jeune femme. Cette dernière l'avait filmé nu au cours d’une discussion pou lui demander de lui verser une somme d’argent afin que cette vidéo ne soit pas publiée sur internet. Le jeune homme s’est donné la mort, l’enquête préliminaire n’ayant pas encore permis d'arrêter le ou la coupable. Ce même scénario s’est produit à Brest en 2012 avec un jeune garçon qui s’est pendu suite à des menaces de publication d’une vidéo dans laquelle il s’est dénudé. L’escroc lui demandait de lui envoyer 200 euros via Western Union, sous menace de partage de la vidéo sur Facebook.

Des chantages qui ne cessent de faire des dégâts surtout en France où des milliers de cas concernant cette affaire sont déclarés à la police. Si vous en faites partie ou connaissant une personne qui subit la même chose, vous pouvez l'aider à travers notre site qui a été développé pour soutenir les personnes en leur apportant des solutions en urgence. Il suffit de vous inscrire et donner quelques indications sur votre cas pour avoir une assistance le plus rapidement possible.

Les ados souvent pris au piège

Un bon nombre de cibles sont dans l'adolescence. Le cas le plus pathétique et celui qui s’est produit à Marseille en janvier 2012 avec un jeune garçon de 17 ans retrouvé pendu dans sa chambre. Un jeune homme brillant qui mettait tous les atouts de son côté pour concrétiser ses rêves à savoir devenir astrophysicien. Un rêve qu’il ne réalisera à jamais, car il subissait un chantage de la part d’une certaine « Jennifer » qui lui avait menacé de publier une de ses vidéos à travers laquelle il s’est déshabillé. ne pouvant plus supporter cette pression, le jeune lycéen s’est suicidé par peur de voir sa vidéo sur Facebook ou YouTube. Il est important pour les parents de sensibiliser les ados sur les bonnes pratiques et les inciter à faire très attention des invitations venant des personnes inconnues.

D’où viennent ces escrocs ?

Cette sorte d’escroquerie a vu le jour au Nigéria anglophone avant de se propager vers l’Afrique francophone particulièrement en Côte d’Ivoire et dans différents pays du monde entier. Ceux qui pratiquent ces arnaques sont appelés les « brouteurs ». Ils se cachent souvent derrière des pseudonymes de filles pour gagner de l’argent et détruire la vie des gens. Il y a également des femmes qui leur rendent des services dont leur mission est de séduire les cibles pour leur faire tomber au piège. Toutes leurs vidéos sont préenregistrées et ils disposent de tous les outils nécessaires pour enregistrer les conversations.

Skype, victime d’une faille de sécurité ?

En tout cas, vu le nombre de victimes qui se perpétue au fil du temps, on doit nécessairement s’interroger sur l’efficacité du système de sécurité du logiciel Skype. D’ailleurs, un consultant en sécurité du nom de Levent Kayan avait publiquement déclaré que la plateforme de discussion ne dispose pas d’une protection, et ce, dans toutes ses versions. Depuis cette déclaration, Skype tente tant bien que mal d’améliorer son système de sécurité en injectant des codes JavaScript dans les champs des numéros de téléphone des utilisateurs. De toute manière, il est recommandé de ne pas faire confiance à aucun de vos interlocuteurs surtout ceux dont vous ne connaissez pas leur identité.

Pour en savoir plus

  • Pour les parents dont les enfants sont actuellement victimes de ces chantages, cliquez sur ce lien pour profiter d’une aide à en sachant plus sur la conduite à tenir.
  • Les personnes dont leurs vidéos circulent présentement sur la toile, vous pourrez bénéficier d’une assistance pour les localiser.
Trustpilot